Les mises

Après avoir analysé le match en question, ne vous lancez pas corps et âme dans le pari, prenez le temps de jauger la confiance que vous avez dans le pari que vous voulez placer. Petit doute, moyen doute, gros doute ? Une bonne partie des critères est réunie mais l’équipe en question joue à l’extérieur, ce qui ne vous rassure pas ? Adaptez vos mises en fonction de la confiance que vous avez est indispensable dans les paris sportifs.

Comment adapter ses mises, en faisant comme dans l’exemple suivant. Donnez une note sur 5, 10 ou 20 (peu importe) à la confiance que vous avez. Nous vous conseillons une notation sur 5, qui est plus simple.

1 → Pari fun, peu de confiance. Donc petite mise. 0.5% de votre capital par exemple.

2 → Faible confiance. Mise faible. 1 ou 2% de votre capital par exemple.

3 → Confiance moyenne. Mise modérée. 3 ou 4 % de votre capital par exemple.

4 → Bonne confiance. 4 ou 5% de votre capital par exemple.

5 → Très bonne confiance ou « certitude ». Mise maximale. 8 % max de votre capital par exemple.

Pour faire cette sélection, il va falloir analyser la rencontre sur laquelle on décide de parier. Voici la liste des critères à prendre en compte pour chacun de vos pronostics, dans leur ordre d’importance :

1 → Forme globale du moment + Forme à domicile/extérieur des deux équipes.

2 → Enjeu du match.

3 → Surface du match. (tennis)

4 → Absents, blessés, Fatigue (enchainement des matchs), contexte du match.

5 → Forme des joueurs clés (sports collectifs)

6 → Confrontations directes, historique.